Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce qui conditionne nos choix

7 Mars 2012 , Rédigé par Naddie Publié dans #Humeur

Je m'en suis déjà ouverte dans ces pages, je suis libre, autonome et indépendante. 

Je tiens au libre-arbitre, mes choix et décisions ne sont que le reflet de ma volonté.

Pourtant, je ne peux pas m'empecher de me demander ce qui préside réellement à mes/nos décisions.

 

Sont elles totalement libres, ou ne sont elles que la résultante des multiples facteurs qui y concourent? 

L'entourage ? La société ? Le couple ? La famille ? Mon éducation ? Ma personnalité ?

 

Un peu de tout ça surement, et dans des proportions dont les dosages varient au gré des circonstances.

 

"Si j'étais célibataire, je partirais à l'étranger, j'accepterais tel job, je tenterais tel projet." Mais je vais peser, réfléchier, peut-être pas me lancer.

"Si j'osais, je dirais/ferais ça". Mais les convenances m'en empêchent, ou je n'ose pas.

"Plus tard, je ferai ci ou ça". Mais là maintenant tu comprends....

 

On prend ses décisions pas seulement en fonction de ce que l'on veut dans l'abstrait, mais à ce qui correspond le mieux à nos aspirations concrètes. 

 

Et on aime ça. Prendre en compte son conjoint, son enfant, les envies qu'on a de partager des choses ensemble, différentes de ce qu'on aurait fait seul, ou dans un autre contact. 

 

Depuis la naissance de Titou il est indéniable que je ne réfléchis plus de la même manière. 

Déjà, quand on se met en couple, les envies changent, on aime parfois passer une soirée au coin du feu avec Chéri, alors que quelques mois plus tôt on enchainait sorties et bandes de copines...

 

Au long de la vie les envies et aspirations changent. Et la manière de considérer les choix qui s'offrent à nous aussi. 

 

Avec l'arrivée de Titou dans ma vie, mes priorités n'ont pas forcément changé, ce serait cliché, mais certaines décisions s'imposent à moi différemment. 

 

Son bien-être, ses envies, ses petits bonheurs sont une part importante dans la prise de décision finale.

 

On fait quoi ce week-end ? Pour les vacances ? Ce soir ? 

Il y a ce qu'on aurait envie de faire seul. A deux. Et à trois. Aussi inextricable que ce soit, ce ne sont pas forcément les même choses. Et pourtant les trois procureront le même plaisir au final, selon les circonstances. La vie est bien faite ! 

 

Faire plaisir à Titou me fait plaisir, et la décision que je prendrai en fonction de cette seule finalité, donner le sourire à cette petite fille qui compte plus que tout, sera dès lors la meilleure décision possible ! Alors même que si la finalité avait été différente, mon choix aurait surement été totalement contraire ! 

 

La décision prise au final est toujours question de circonstances. Et de priorités. Et aussi que l'influence de facteurs exogènes peut avoir du bon ! 

Partager cet article

Commenter cet article