Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[entretien] Mon candidat : Nicolas Dupont-Aignan

19 Avril 2012 , Rédigé par Naddie Publié dans #Entretiens

Au tour d'Olivia, de nous parler de son soutien à Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l'élection présidentielle.

 
Ton profil politique :
Je soutiens Nicolas Dupont-Aignan depuis 2008. Je suis adhérente à la fois pour les idées mais aussi pour Nicolas Dupont-Aignan en qui j'ai confiance, c'est important la confiance dans le milieu politique.
J'ai adhéré car, à 18 ans, je ne faisais que critiquer le système politique en place : je me suis alors renseignée et j'ai cherché à connaître tous les programmes et tous les partis. J'ai découvert Nicolas Dupont-Aignan et c'est en lui que je me suis le plus reconnue. Je préférais être dans l'action et je suis ravie de me battre à ses côtés pour mes idées.

Trois raisons pour lesquelles Nicolas Dupont-Aignan est le meilleur candidat selon toi :
- C'est un visionnaire : il sait anticiper et est moderne. Dès 2007, il a anticipé la situation économique de l'Union européenne et n'a pas attendu que la crise s'accélère et devienne "publique" pour la découvrir.Ce même esprit visionnaire s'entrevoit aussi, entre autres, à travers son combat pour la liberté du net : quel homme politique responsable, au XXI° siècle, peut vouloir nuire à la liberté du net comme le fait le gouvernement actuel avec le traité ACTA ? Aucun, le net c'est un lien d'échange et de cultures (http://www.dailymotion.com/video/xokcgv_nda-parmi-les-resistants-contre-l-acta_news)
- Il n'est pas un candidat du système : il est libre et il a su sortir du clivage "gauche-droite" qui est un faux débat ne défendant pas les intérêts des Français. Il a su se libérer des chaînes des "machines" politiques dès 2007. Il a su reprendre sa liberté à une période où l'on volait celle des Français en faisant passer en force le Traité de Lisbonne bafouant ainsi la volonté du Peuple qui s'était exprimé par référendum. Il a ainsi prouvé à tous que pour son Pays il savait faire passer ses intérêts personnels au second rang. 
- Son programme est concret et réalisable : il n'est pas démagogue. Le seul but de la politique est d'améliorer la situation de la France et des Français mais les politiciens nous sortent souvent les mêmes discours sans réel fond. 
Pour cela Nicolas Dupont-Aignan, lui, a quelques mesures phares ( chiffrées sur son site : http://www.debout-la-republique.fr/ ) comme relocaliser un million d'emplois ( http://www.debout-la-republique.fr/article/nda-presente-ses-mesures-chocs-pour-relocaliser-un-million-d-emplois ) car la délocalisation participe au chômage de masse, au déficit de la sécurité sociale et à la difficulté de financer nos retraites. Il propose encore, par exemple, des mesures comme l'accession à la propriété pour 2 millions de ménages à travers des prêts garantis par l'état, la vente d'une partie des logements HLM à leurs locataires et l'encadrement des loyers (http://www.dailymotion.com/video/xozlm9_les-propositions-de-nda-sur-le-logement-m6-fr_news?fbc=574). 

Les limites de Nicolas Dupont-Aignan, qui pourraient le desservir :
- Ce qui pourrait le desservir c'est une mauvaise interprétation et connaissance de sa vision de l'Europe. Nicolas DUPONT-AIGNAN n'est pas contre l'idée de l'Europe mais veut que l'Europe actuelle, telle qu'elle est construite, soit changée. Il veut une Europe des Peuples et non pas une Europe qui piétine les Peuples. Il est, en réalité, plus pro-européen que les autres candidats qui trahissent l'idée européenne par leurs actes et choix.
- Les fausses similitudes qu'on veut lui prêter avec Marine le Pen. Ils n'ont qu'un seul point commun : leur positionnement sur l'euro. Si on pousse le raisonnement jusqu'au bout, je ne comprends alors pas pourquoi on ne fait pas le même rapprochement entre Marine le Pen et Mélenchon qui ont un programme social similaire. Avoir un point commun avec le FN ne veut pas dire qu'on adopte les mêmes thèses : nous voulons une France rassemblée sans distinction de religion et/ou d'origine.
- La sortie de l'euro peut faire peur car les dirigeants actuels font en sorte de nous effrayer à ce sujet. Ils nous font croire que plus rien n'irait si on changeait de monnaie - alors que cela peut se faire de manière organisée et rationnelle. C'est assez pathétique de nous effrayer : on en arrive à comprendre que l'économie n'est pas faite pour les Peuples et que ces derniers doivent se plier au culte de la monnaie. Depuis quand, changer de monnaie, est-il un réel problème ? Depuis quand la monnaie, utilisée dans nos quotidiens, n'est-elle plus à notre service mais au service d'une oligarchie ?
C'est peut-être sur ce point là qu'on rencontrera des problèmes car le "lavage de cerveau" est fort à ce niveau. Mais nous y arriverons et nous voulons soumettre cela aux Français par référendum car c'est un thème important.

Ce que tu attends de lui :
Qu'il ne trahisse pas ses idées et ses valeurs car, indirectement, il me trahirait. Cela voudrait dire que je le soutiens depuis 2008 pour un résultat que je ne voulais pas.

Et au second tour, si Nicolas Dupont-Aignan n'était pas au second tour, quelle serait ta position ?
Je ne sais même pas qui sera au second tour. Je ne participerai pas à ce phénomène imposé par les sondages qui veut que les élections soient " faites " avant que les Français aient pu voter. J'aviserai. J'attends déjà le 22 avril.

Partager cet article

Commenter cet article