Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Entretien] Mon plus beau voyage : Haïti

13 Juillet 2012 , Rédigé par Naddie Publié dans #Entretiens

Parce que les plus marquantes destinations ne sont pas forcément les plus évidentes, un voyage peut laisser une empreinte pour de nombreuses raisons.

 

Bip_Ed nous fait partager son souvenir d'Haïti. 

 

photo 1-copie-1  photo-2-copie-3.jpg

 

 

Où, quand, et combien de temps ? 

 

Haïti. Deux voyages en 1990 et 1991 pour quelques semaines à chaque fois. Dans le cadre d'une mission d'assistance pour l'organisation de la première élection présidentielle post-Duvalier. A cette occasion a été élu Jean-Bertrand Aristide, qui s'est révélé assez peu démocrate par la suite (litote).

 

Quelles conditions ? (routard ou confort, seul, à deux ou en famille?)

 

Le confort était au rendez-vous... mais à Port-au-Prince uniquement. Hôtel avec piscine, climatisation (quand il y avait de l'électricité). Par la suite, dans le Nord du pays (Gonaïves, Cap-Haïtien) j'étais logé dans des endroits bizarres : un "hôtel" où la chambre comportait un lit de camp sur la terre battue, par exemple. Mais aussi une nuit chez un pasteur très sympathique. Plus aucun confort, mais c'était l'aventure, youkaïdi, youkaïda. 

 

Ce qui t'a le plus marqué ? 

 

La violence. Nul besoin d'entrer dans les détails, ce blog n'est pas l'endroit.

Mais aussi, une soirée et une nuit passée à l'Hôtel Montana de Pétionville, qui est désormais détruit. Le soir, les équipes américaines étaient présentes à une table voisine, en compagnie de Jimmy Carter. C'est la seule fois de ma vie où j'ai dîné avec un ex-président des Etats-Unis.

 

Et surtout les Haïtiens, bien sûr. Ce pays, dévasté par les dictatures, les aléas climatiques, et même les séismes, a un autout    considérable : son peuple. Je n'ai jamais vu nulle part ailleurs un accueil aussi cordial, chaleureux, généreux, et désintéressé. Ceux d'entre eux qui viennent en France doivent se demander où ils sont tombés.

 

 

Des regrets, quelques bémols ? 

 

La suite des évènements : lorsqu'on voit ce que le pays est devenu par la suite. Sur place, j'ai également regretté de ne pas avoir pu aller partout où je voulais, pour des raisons de sécurité. J'aurais souhaité par exemple voir le Palais Sans Souci, résidence royale de folie construit par le premier roi après l'indépendance.

 

Ton plus beau souvenir ?

 

Deux souvenirs : la traversée en voilier pour l'île de la Tortue, célèbre repaire de pirates, depuis le nord de Haïti, où on peut s'imaginer aborder l'île au Trésor ; mais aussi une soirée au bord de la plage, à détailler les étoiles et les constellations en compagnie d'une collègue (en tout bien tout honneur, je précise !)

 

Quels conseils pour découvrir cette destination au mieux ?

 

Pour le moment, cette destination ne figure pas dans les catalogues d'agences de voyage, pour des raisons tenant à la pauvreté et bien entendu aux conséquences du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Il est impossible de s'y rendre pour du simple tourisme. Si un jour les portes s'ouvrent, il serait déconseillé de partir à l'aventure, mais au contraire de choisir un hôtel gardé et protégé, même si c'est évidemment dommage.

 

Ta prochaine destination ? 

 

Un retour dans le Pacifique Sud, pour me rappeler un voyage en Polynésie il y a deux ans (un peu plus cool que Haïti !). Sinon, un petit (re)tour en Amérique du Sud, que je suis loin d'avoir totalement explorée !

Partager cet article

Commenter cet article

electricite paris 15/02/2015 13:59

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement