Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maternité, grossesse, parentalité : la vérité (Prologue)

20 Mars 2012 , Rédigé par Naddie Publié dans #Entretiens

(A Helma, et toutes les futures mamans...)


 

Françoise Dolto et Laurence Pernoud ont théorisé, Famili, Neuf Mois et consorts nous abreuvent de conseils "fondamentaux"....

 

Nos mères, tantes, grand-mères, s'ingénient à y aller de leurs recommandations, plus importantes que celles des autres. 

 

Nos copines nous disent de ne pas écouter ce qu'on nous dit mais ne peuvent pas s'empêcher de donner leur avis. 

 

Tout ce que la terre compte de mères s'y met. Parfois même celles qui jamais n'ont été confrontées à la question. 

 

On m'a dit un jour : "On a des principes. Puis, on a des enfants". 

 

Avoir un enfant c'est devenir parent. Et ça s'apprend pas, soyons honnête, aussi préparé qu'on soit ça nous tombe dessus en même temps que l'on découvre la frimousse de l'Enfant la première fois.

 

Et là finis les principes superbes lus dans des bouquins dont on a corné les pages. 

 

Etre parent, devenir parent devrais-je dire, c'est empirique. Ils nous éduquent à être parents, au moins autant qu'on les éduque nous. 

 

Je suis perfectionniste, limite un peu psychorigide. 

 

Quand j'étais enceinte de Titou, il fallait que tout soit prêt, tout soit parfait. 

J'ai tout lu. Utilisé que du bio. Pas fait un écart au régime alimentaire anti-toxo. 

 

Sa chambre était prête deux mois à l'avance. Avec pléthore de Doudous, reçus de tous bords.

Sa garde robe lavée et repassée (!) aussi. 

Garde-robe qui au passage était titanesque !! Body manches longues et manches courtes, pyjamas chauds et moins chauds, tenues so cute, tenues casual, chaussons... 

Sans parler d'un stock de linge de lit, linge de toilette, etc... 

Au final évidemment on n'en a pas utilisé la moitié. 

 

On avait TOUT ce qu'il pouvait falloir. 

 

Et au final, on a bien compris que beaucoup de choses tenaient plus du marketing que de l'utile. Et que certains trucs étaient vitaux, mais bien sûr qu'on les avait pas. 

 

Mention spéciale pour la liste de la maternité, sur laquelle les idioties cumulatives étaient si nombreuses que je pourrait vous en entretenir longtemps ! 

Tant la liste pour la maman que pour le bébé, pas de discrimination ! 

 

La vérité est bien plus simple : un enfant ça a besoin de ses parents, d'amour, de manger, d'être baigné, et de dormir. 

 

Et surtout que ses parents soient confiants. Peut importe au final le décor, la couleur de la baignoire, et le nombre de pyjamas. Le bébé s'en fiche. Il n'a d'yeux que pour nous. Et nous pour lui.

 

J'ai demandé à 4 mamans de me parler de leur grossesse, du retour à la maison et de la reprise du boulot, et enfin de revenir, avec un peu de recul, sur tout ce qu'on avait pu leur dire. 

 

Leurs réponses, sincères, feront l'objet de 3 billets à venir, à partir de demain et sur les 3 prochains mercredis.... le jour des enfants bien sûr ! 

 

Bonne lecture à toutes (et tous!) 

Partager cet article

Commenter cet article

Helma_InLaw 20/03/2012 10:10

Quel teasing, j'ai trop hâte d'être à demain! Et j'adore ma "special dedicace" #merci

Naddie 20/03/2012 11:54



Avec plaisir ! J'ai aimé collationner ces réponses, et profiter de partager tous ces souvenirs avec ces 4 mamans. J'espère que tu y trouveras des réponse, ou qu'au moins tu verras qu'on est
toutes les mêmes face à ça : des femmes gavées aux hormones, qui font de leur mieux, et qui au final sont fières d'elles !