Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parents, pensons la réforme des rythmes scolaires ensemble

23 Janvier 2013 , Rédigé par Naddie Publié dans #Humeur


parents-ensembles-DEF

 

Nous sommes parents.

 

Nous sommes inquiets.

 

En maternelle et en élémentaire, le passage à la semaine à 4,5 jours doit être mis en œuvre dès la rentrée 2013, soit dans 9 mois. A ce jour, l’information dont nous disposons est parcellaire et contradictoire. Le projet tel qu’envisagé ne nous semble pas à la hauteur des enjeux.

Nous croyons cette réforme nécessaire et en partageons les objectifs, à savoir mieux apprendre et favoriser la réussite scolaire de tous. Depuis 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d’école le plus faible des 34 pays de l’OCDE et de fait des journées plus longues et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde. Cette situation est préjudiciable et doit être revue.

Cependant, le projet de réforme qui nous est présenté ne nous semble pas répondre à ces objectifs. Le choix de l’organisation sera à la discrétion des municipalités. On risque de se retrouver avec des communes où les enfants auront cours le samedi, d’autres le mercredi, d’autres encore auront une pause de midi allongée, d’autres finiront plus tôt et auront une période d’études/garderie plus longue, etc. Les moyens mis en œuvre dépendront essentiellement du budget des communes. Impossible, dans ces conditions, d’imaginer que cette réforme soit facteur d’égalité entre tous les enfants de France, quel que soit leur lieu de résidence et leur établissement scolaire. Il appartiendra aux municipalités de faire un choix et d’en répondre devant les électeurs en 2014.

Nous espérions qu’à l’occasion de la réforme des rythmes scolaires, la place des arts, de la culture, des langues et du sport, etc. serait au cœur des préoccupations. Or, l’opacité des moyens à mettre en œuvre, l’augmentation du nombre d’enfants par animateur dans le temps périscolaire ainsi que la place choisie par les mairies pour ce temps (notamment à l’heure du déjeuner) vont diluer ces espoirs de diversification et de renforcement de ces enseignements.

Nous espérions également que cette réforme porterait sur l’intégralité du rythme scolaire, y compris le découpage entre vacances et classe et notamment la durée des grandes vacances. Force est de constater qu’il n’en est rien.

Nous sommes déçus et inquiets et rejoignons ainsi bien des enseignants. Nous craignons que l’augmentation du temps périscolaire sans réflexion quant à son contenu ni quant aux moyens de mise en œuvre fasse de ce temps un temps de désœuvrement organisé… Cela irait encore une fois à l’encontre de l’objectif de la réforme.

Afin de préserver le symbole de la demi-journée de cours supplémentaire, Il est essentiel de ne pas sacrifier les apprentissages, de ne pas perdre cette opportunité historique d’accroître l’égalité des chances des enfants face aux activités artistiques et sportives en créant du temps de garderie. Cela n’apporterait rien aux enfants, dévaloriserait un peu plus l’école et la fonction des enseignants et  remettrait en question l’organisation des familles.

 

Nous devons à nos enfants une réforme ambitieuse.

 

Citoyens connectés, blogueurs, parents, nous avons reçu de nombreux retours d’autres parents qui partagent nos inquiétudes et ne se sentent pas représentés.


Nous demandons à être entendus.

 

Prenons le temps de réformer l’école ensemble.


 

8alamaison , Agathe VANDAME , Allo Maman Dodo , Annabelle , Audrey, Madame Koala ,
Aymeric Marlange , Béalapoizon , Bettina Brouard , Buhot Stéphanie , Carole Nipette ,
Caroline , Ces Doux moments ,  Chiawaze , Ciloubidouille , Claire Hoenen , Colombe ,
Cranemou , Cynthia , David Beck , Delphine Gagnon , Doudette ,
Estelle Peralta , Expressions d’enfants , FashionMama , Florence ,
FlorenceMKoenig , Gaëlle Picut , Gauthier Vranken , Ginie Femmesweetfemme ,
Harmony Rouanet , Henry le Barde , Isabelle Duvert , Jane Gueneau aka. Libelul ,
Julesetmoa , Julie B , Julie Dessagne , Julien , Juliette Merris ,
Karine Un bébé pour mes 30 ans La Poule Pondeuse ,LN moitoutetrien ,
Lulu From Montmartre , Lydiane Le Roy , M Delobel , Madame , Madame Parle ,
Madame Zaza of Mars , Madame Ziadeh , Maman nanou , Mamanwhatelse , Marc Guidoni ,
Marie-Gwénaëlle Chuit , Marlène Schiappa , Mauvais Père , Mazzhe , Michaëla Avventuriero ,
Michèle, Maman on bouge , Missblogdel , MissBrownie , Naddie , Nadine A ,
Nicolas Gilbert @zegilbos Pourquoisecompliquerlavie , Sabine ,
Samuel Lamotte d’Incamps , Sandra Elle , Sandrine Donzel ,
Sophie Reynal , Tetedeblog , Till the Cat , Unperfect mum ,
Voilapapa , Yusaku (Père de 3 enfants)

 

Et encore : Facebook : http://www.facebook.com/ParentReformeRythmesScolaires

Twitter @ParentsEnsemble

Le blog parentsensemble.com 


Partager cet article

Commenter cet article

Jenny 23/01/2013 11:20

Je voudrais ici apporter un petit témoignage qui, je l'espère, permettra encore à de nombreux parents de prendre conscience de ce qui est en train de se passer au sein de l’École.

Je suis enseignante et donc, un peu concernée par la réforme que propose (qu'impose?) monsieur Peillon.
Je ne viens pas parler ici de ce que la réforme va changer pour les enseignants mais bien de ce qu'elle va changer du POINT DE VUE DES ENFANTS.

C'est important que tous les parents sachent quelles seront les journées d'école de leur enfant.

****Initialement, quel était l'objectif premier de cette réforme des rythmes? Il est bon de s'en souvenir. A grands coups d'avis d'experts scientifiques, il a été décrété que les enfants français
étaient fatigués (et que donc cela impactait directement les apprentissages) parce qu'ils concentraient le plus d'heures de classe sur un nombre peu élevé de jours d'école par an. Il fallait donc
revoir les rythmes des journées d'école et celui de l'année scolaire. Soit.

***L'idée était donc d'ajouter une demi-journée de classe dans la semaine et d'écourter les journées jugées trop longues.
Et également de proposer, après la classe, des activités sportives, artistiques, culturelles.

***Que va t'il se passer concrètement à la rentrée 2013 (voire 2014) dans les écoles?

Les communes, dans leur grande majorité, sont prises à la gorge et n'ont pas le budget nécessaire pour recruter et payer des animateurs pour s'occuper des enfants après la classe ni pour financer
des interventions d'associations culturelles et sportives.

Comment faire alors? Vous le savez sans doute, ces différents acteurs de l'école (animateurs, intervenants de petites associations locales) interviennent déjà sur le temps du midi pour s'occuper et
encadrer les enfants, notamment à la cantine. Les communes vont donc utiliser les forces vives lorsque elles sont DÉJÀ présentes dans les locaux de l'école. La pause méridienne va donc augmenter.
On le voit ici et là, certaines communes prennent déjà des dispositions.

***Un exemple concret de ce qui va se passer pour vos enfants:
Si la pause méridienne se fait de midi à 14 H 45 (presque 3 heures de pause à midi), que vont faire les enfants?

****Avec un peu de chance, si l'enfant a "la chance" d'être dans une petite commune "riche", il aura peut-être une animation "Arts plastiques" ou "théâtre". Pendant 3 heures et tous les jours, non!
Sûrement pas! Le reste du temps, il sera dehors sur la cour, sous le préau, par tous les temps ou alors en salle télé avec une cinquantaine de petits camarades pour visionner un dessin animé (parce
que dehors, la météo fait des siennes!).

****Si vous avez scolarisé votre enfant dans l'école d'une ville qui ne dispose pas de beaucoup de budget (et oui, car, cette réforme va creuser encore plus les inégalités), il ne faut pas espérer
que celui-ci pourra jouir d'intervention "initiation à la musique" ou de danse classique. Non, au mieux, il ira jouer à la balle au prisonnier dehors pendant plus de deux heures ou il ira dans les
bibliothèque de l'école (si elle a la chance d'en posséder une) lire des albums et livres qu'il connaît déjà par cœur!

Bon, après ce temps d'épanouissement personnel, dans le grand confort, en collectivité (avec tout le bruit que cela suppose) et avec enfin le droit d'enlever son anorak qu'il aura gardé une bonne
partie de sa super pause méridienne censée le reposer, votre enfant retournera en classe! Oui, oui, EN CLASSE de 15 à 17 h. ( ou de 14 h à 16 h s'il a eu la chance d'avoir sa pause de 11 H 30 à 14
H). Dans quel état? Fatigué, agité, frigorifié sans doute. Concentré et réceptif aux apprentissages? Je peine à le croire

*****Si votre enfant ne déjeune pas à la cantine, il faudra qu'il revienne l'après-midi à l'école après 2 heures 45 de pause. Que fera t'il à la maison ou chez la nounou? Est-ce que ce temps libre
ne pourrait pas être mis à disposition pour les apprentissages à l'école?

**** La journée de classe est maintenant finie. Il est 16 heures ou 17 heures. On doit maintenant faire nos devoirs. On va donc à l'étude. C'est reparti pour un petit moment de collectivité. Pour
les plus petits, on attend patiemment que papa ou maman vienne nous chercher après son travail, à 18 heures ou 18 H 30. En attendant, on refait les mêmes jeux que ceux qu'on a fait pendant le temps
du midi super long, on relis les mêmes livres.

****Le mercredi matin (ou samedi), retour à l'école. Et avec un peu de (mal)chance, retour à la cantine dans le bruit!

Donc, je pose la question:

Pourquoi les journées des enfants, censées être raccourcies, vont -elles être aussi longues, vont-elles avoir la même amplitude horaire qu'aujourd'hui (avec en plus des activités pseudo-culturelles
bidon dans la journée ET une demi-journée de classe de plus) ALORS QUE l'objectif initial de la réforme était d'écourter les journées et de favoriser le temps de repos?

Pourquoi? On le sait, c'est budgétaire. Les maires, et on ne leur jette pas la pierre, ils n'y peuvent rien, ne peuvent tout simplement pas appliquer la réforme. Ils n'ont pas l'argent. Ils
bricolent, ils rafistolent comme ils peuvent avec les moyens dont ils disposent.

Qui va en pâtir?

Les enfants! Les enfants! Et encore les enfants!

Les élèves!

Ceux-là même dont Monsieur Peillon se dit être le ministre.

Je suis révoltée, nous sommes révoltés!

Parents, il faut se mobiliser!

Un dernier exemple parlant. Dans mon école, certains enfants (qui n'ont même pas 4 ans) dont les parents travaillent arrivent le matin dès 8 heures au périscolaire. Ils sont récupérés à 18 H -
voire 18 H 30 pour certains. On y ajoutera une demi-journée de classe soit 3 ou 4 heures. Faisons un rapide calcul: 10 heures de présence à l'école les lundi, mardi, jeudi et vendredi+4 heures le
mercredi= 44 heures de présence dans les locaux de l'école!

Pour info, la France est passée aux 35 heures il y a quelques années....

ça laisse songeur!

Naddie 23/01/2013 13:25



Merci pour ton commentaire ! 



En effet, sur ce combat, parents et enseignants se rejoignent. Je n'ai rien contre une réforme de l'école, en profondeur. Au contraire. Force est de reconnaître que le niveau baisse, et qu'il
faut faire quelque chose. Reste que je ne sais pas quoi. 


Je fais partie de ces parents, qui laissent leur enfant de 3 ans le matin dès 7h45, pour la récupérer à 18h (quand tout va bien). Son épuisement est indéniable. Elle dit elle même ne pas pouvoir
se reposer. Le temps de la sieste est bien trop court, les activités toujours menées dans le bruit et tambour battant. 


Le mercredi, elle est au centre de loisirs. Alors je dois reconnaitre que ça ne changera rien à son rythme. Sauf que de temps en temps, on arrive à la garder, pour qu'elle se repose. Ce qui ne
sera plus possible. 


Par contre, le samedi est un temps à nous. Un temps où l'on essaie de rattraper qualitativement et quantitativement le temps dont on a pas bénéficié pendant la semaine. 


Je suis pour une école qui ouvre les enfants à d'autres activités, sur un temps différent de celui de l'enseignement. 


Mais comme toi, je n'y crois pas. Les communes n'ont pas les budgets, les parents refuseront les hausses d'impôts à même de les financer. 


Réformer en espérant que tout le monde joue le jeu, c'est une utopie, pas une manière de travailler !